top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurMyrto

Les étoiles de Renée Gailhoustet

Hommage à la grande architecte et urbaniste qui nous a quittés en début 2023.

Aujourd'hui je vous fais découvrir "le nid" de 136 logements différents qui constituent l'unité des "Étoiles", le projet emblématique de logement social brutaliste à côté de la Mairie d'Ivry. Contrairement à d'autres architectes de son temps, Renée Gailhoustet y a vécu jusqu'à la fin de ses jours. Comme d'autres architectes femmes, elle a été confrontée au sexisme, toujours très présent dans le bâtiment. Architecte entre 1962 et 1998, elle a longtemps été oubliée parmi les acteurs remarquables du logement social.

Les Étoiles d'Ivry, projet de logement collectif brutaliste, conçu et réalisé par l'architecte Renée Gailhoustet
Dessin numérique fait sur Procreate, pour le mot "nest" (nid), correspondant à la liste officielle d'Inktober 2022. Il fait partie de ma série "Femmes architectes".

Elle a conçue une architecture de la rencontre, du bien-être, de l’échange. Des géométries variées, des volumes complexes, des terrasses-jardins, sont quelques principes qui se retrouvent tout au long de sa production.

Son nom est revenu à l'actualité en été 2022. A 93 ans, Renée Gailhoustet a reçu le prestigieux Prix d’architecture de la Royal Academy of Arts, au Royaume-Uni, suivi par un Prix d’honneur du Grand Prix national de l’architecture en France. Ça n'a pas été une première, car en 2018 elle a reçu la Médaille d'honneur de l'Académie d'architecture et en 2019 le Grand prix des arts de Berlin. Cependant, l’histoire retient davantage son compagnon de route Jean Renaudie et ses acolytes de l’Atelier de Montrouge Pierre Riboulet, Gérard Thurnauer et Jean-Louis Véret. Et quand, dans une vidéo de 2018 réalisée par l’Ordre des architectes, on lui demandait ce que sa condition de femme apportait à son métier, elle se montrait dubitative : «Il y a eu une tendance à dire que les femmes ne faisaient pas les mêmes logements que les hommes, mais je crois que ce n’est pas vrai. Un homme peut très bien se préoccuper de la façon dont la famille vit dans un logement, ce n’est pas un privilège féminin… Si on veut vraiment trouver une différence, peut être qu’on s’engueule moins sur un chantier quand c’est une femme que quand c’est un homme. Et encore, je n’en suis pas sûre…»

Vue nocturne sur les Étoiles d'Ivry, projet de logement collectif brutaliste, conçu par l'architecte Renée Gailhoustet
Les étoiles d'Ivry, illustration numérique réalisée en janvier 2023. Basée sur mon dessin n&b ci dessous, elle a été mise en couleur sur tablette graphique.

Grande fan de brutalisme que je suis, la première fois que je me suis trouvée en face des

"Etoiles" j'ai été impressionnée par l'avant-gardisme de la démarche, le dynamisme des volumes, la complexité de l'ensemble. Il est difficile d'imaginer Ivry sans ces immenses blocs polygonaux. On croise des personnes qui se plaignent de l'état délabré du béton brut, qui a engendré son propre écosystème : un mélange de pollution, de rouille et de plantes grimpantes. Une construction massive composée de petites entités, différentes les unes des autres, qui sont autant de témoignages de l’histoire de la Ville mais aussi de celle des gens qui y habitent.

"Ce qui était révolutionnaire c’était de construire des logements collectifs dont tous les logements étaient différents", expliquait Renée Gailhoustet en 2014. "C’est une manière beaucoup plus intéressante de travailler sur 136 logements différents que de répéter un logement type".

Face aux enjeux actuels sur le logement collectif, dominé par les promoteurs immobilier et la politique de gentrification de la banlieue parisienne, les Etoiles d'Ivry resteront debout encore longtemps pour éclairer nos nuits, nous rappelant qu’il y eût une grande dame qui a travaillé avec passion et loyauté pour une architecture tournée vers l'humain.


Merci Renée Gailhoustet, on ne t'oubliera pas !



SOURCES - Article "Mort de Renée Gailhoustet, architecte de logements sociaux et spéciaux" par Louis Moulin pour la Libération, publié le 06/01/2023 - Article « Renée "Renée Gailhoustet ou l'architecture généreuse » de Laurie PICOUT pour AMC, publié le 22/01/2020

- Article « Qui est Renée Gailhoustet, la grande architecte française primée au Royaume-Uni ? » de Edouard LAMORT pour Ouest France, publié le 15/06/2022

- Livre de Bénédicte CHALJUB : Renée Gailhoustet - Une poétique du logement", Collection Carnets d'architectes, Éditions du Patrimoine


Comments


bottom of page