Rechercher
  • Flowink Myst

Grand Jacques

8 avril 2019. Si Jacques Brel était vivant, il aurait aujourd’hui fêté ses 90 ans. De son vivant, il a fait preuve d'une singulière présence d'esprit. Un homme qui a composé des chansons, écrit des poèmes, réalisé des films et s’est exprimé avec plein de moyens, un vrai pluridisciplinaire. Il a réussi faire rire les gens, pleurer mais aussi réfléchir… Un artiste qui moquait et qui se moquait, mais surtout un homme en quête de liberté.


Cette illustration a été faite en hommage à cet homme que je n’ai pas connu, mais même si j’avais pu le connaitre, je ne l'aurais probablement pas compris, et même si je l’avais compris, je doute de l’avoir trouvé fort sympathique.

Jacques Brel, 8 avril 2019 by Flowink Myst

Je me demande ce que Brel aurait fait pour gagner sa vie, s’il vivait ses années créatives aujourd’hui.

En 2019 on parle plus, mais on s’exprime moins. On est obligés de parler pour remplir le vide, briser le silence. On n’est pas encouragés à se taire. On ne peut pas aller en avant en silence. Le résultat de notre travail ne suffit pas, surtout quand on est un "créatif", il faut parler, même si on n’a rien à dire. Il faut aussi écrire, faire des commentaires, souvent à la con, faire du bruit dans les réseaux sociaux, mettre en valeur sa présence n'importe comment, partout et en permanence.


C’est bien, diras-tu copain/copine, ça fait un bien fou, surtout pour les gens seuls où isolés, on peut partager ses pensées et se construire une communauté. Puis il y a un principe de démocratisation sur le web, il y a des vrais gens derrière les écrans, qui peuvent décider de ce que vaut leur temps où pas.



Mais il n'y a pas que ça... On est souvent exposés aux pensées et aux réactions au lieu de vrais réflexions. L'absence de temps pour digérer une quelconque information et se faire un avis dessus nous rend probablement vulnérables à toute forme d'influence. Souvent pressés nous-même par le temps, on a tendance à reproduire ce schéma sans se demander si on ne s'adapte pas à un mode de pensée trop simpliste, sans analyse ou esprit critique.



Dans l'air du temps, ce portrait a été fait spontanément. Cependant, l'idée pour cette réalisation est venue de la vidéo ci-dessous, que j'ai trouvé particulièrement actuelle et touchante.



En tout cas, ceci est un premier post d’un blog dont je ne connais pas encore le contenu. Je suis censée parler d'aquarelle et d'illustration mais je ne vais pas parler que de ça. Aujourd'hui j'avais une petite envie de râler. Peut-être demain ça sera autre chose. Du coup à toi copain/copine de décider si tu veux consacrer un peu de ton temps à suivre le fil de mes nouvelles illustrations accompagnées de petites histoires. Si c'est le cas, inscris-toi ! A très vite :-)


#jacquesbrel


56 vues

Suivre notre fil d'actualité sur Instagram 

et Facebook ou nous contacter

© 2020 Flowink Myst illustration | Myrto Stathatou